On en parle !/ Tourisme participatif

Couchsurfing: conseils et témoignages

28/11/2017

Merci pour le partage ! 🙂

CouchSurfing: s’enrichir humainement
en dormant chez l’habitant

Vous connaissez le CouchSurfing ? Il faut absolument que je vous fasse découvrir et que je vous partage mon expérience !! J’ai découvert ce moyen d’entraide et d’échange entre voyageurs en 2010, j’ai vécu et je vis des moments inoubliables, j’ai rencontré des dizaines et des dizaines de personnes du monde entier !

Le couchsurfing est un moyen d’entraide et d’échange entre voyageurs

PRINCIPE

Il s’agit de dormir chez l’habitant sans contrepartie financière mais il s’agit avant tout d’une expérience humaine enrichissante basée sur le partage culturel, culinaire, etc… Le CouchSurfing permet donc d‘être hébergé gratuitement pour des courts séjours (1 à 3 jours en général) mais aussi d‘héberger une ou plusieurs personnes gracieusement tout en leur faisant découvrir la culture et la gastronomie locales ainsi que les lieux incontournables mais aussi moins touristiques de la ville.

Dormir chez l’habitant sans contrepartie financière
et/ou héberger à son tour gracieusement

PRONONCIATION

CouchSurfing se prononce « caoch-seurfing » car souvent les personnes confondent avec « coachsurfing » se qui ne signifie pas du tout la même chose et qui peut même paraître un peu… bizarre haha ! En effet il ne s’agit pas « coach de surf » ! En fait, pour comprendre la signification du mot « CouchSurfing » il suffit de le décomposer 2 parties: « Couch » signifie: « canapé » et « Surfing »: surfant. Ce qui signifie dormir de canapé en canapé.

« Couch » signifie « canapé »

Le CouchSurfing est donc un échange avant tout: on accueille (si le logement le permet) des voyageurs et à notre tour on est accueilli chez l’hôte. Les rôles s’inversent mais on peut aussi faire soit juste l’un ou l’autre ou les deux. On n’accueille pas obligatoirement les personnes qui nous ont hébergé ou les voyageurs que l’on a accueilli ne vont pas nous accueillir systématiquement, c’est même plutôt rare ! Pour moi ça ne s’est jamais produit. C’est vraiment selon les besoins et les envies. Par exemple, je vais accueillir un argentin et un australien va m’accueillir.

Couchsurfing

FAIRE UNE DEMANDE D’HÉBERGEMENT

Vous avez deux options et vous pouvez faire les 2 pour avoir plus de chance d’avoir des réponses positives d’hôtes. Oui, attendez-vous à avoir beaucoup de refus. Et pour éviter cela, voici quelques astuces:

  • avoir un profil rempli un minimum pour rassurer l’hôte sur vos intentions (pas juste un profiteur d’un hébergement gratuit sans l’esprit CouchSurfing) et pour en connaître un peu plus sur vous
  • avoir quelques photos de vous et de vos voyages, c’est toujours rassurant et cela personnalise
  • faire des demandes personnalisés un minimum: écrivez un texte fixe (présentation, raison de votre demande: salons, visites, etc…, date de séjour souhaitées, etc…) auquel vous changez le nom de l’hôte et selon sa description vous pouvez parler de points en commun –> personnalisez un minimum !
  • créer une annonce publique dans l’onglet « voyage à venir », ainsi les hôtes qui souhaitent accueillir chez eux à cette période et dans la ville concernée vont voir votre annonce. Soyez naturel, poli afin que vous donniez envie de vous accueillir ! Dans cette annonce vous mettrez votre raison du voyage, vos dates (attention si séjour long, c’est-à-dire plus de 4 ou 5 jours, spécifiez bien dans l’annonce que vous ne recherchez pas à dormir tout le séjour chez une seule personne mais que vous étalerai votre séjour chez plusieurs hôtes). Enfin, mettez de la bonne humeur et il n’y a plus qu’à croiser les doigts !

Faire une demande personnalisée à des couchsurfers qui ont de bons avis,
un bon taux de réponses et qui se sont connectés récemment

Avec tous ces conseils, j’espère que cela vous aidera à trouver un bel endroit rempli d’ondes positives !

Couchsurfing

DEVENIR HÔTE

L’idée vous convainc alors c’est parti !!!

  • Remplissez votre profil tranquillement et ajoutez-y quelques photos que vous aimez
  • Décrivez votre domicile (remplissez les préférences d’hébergement qui vous seront proposés: si vous acceptez les animaux ou non, si votre hébergement peut accueillir des enfants, s’il est accessible en fauteuil roulant, si vous acceptez les fumeurs ou pas, etc, etc…). Vous avez la possibilité de cocher « accepte des invités ou bien « accepte potentiellement des invités ». Selon où vous habitez, cochez la seconde case car pour ma part sur Montpellier, en cochant la première option, j’avais des demandes tous les jours ! Et plus votre taux de réponse (positivement ou négativement) est élevé, plus votre profil se place en tête et vous êtes visible par la communauté. Rajouter des photos de la pièce principale et de l’endroit où dormira l’invité. 
  • Créez des « modèles de messages » pour répondre automatiquement: message de refus par exemple car un message d’acceptation sera souvent personnalisé !
  • vous pouvez vous-même trouver des voyageurs qui sont en demande de logement dans votre ville. Vous y avez accès depuis l’ordinateur car depuis un téléphone portable cette option n’a pas l’air visible… Dans la bannière du haut, il vous suffit de cliquer sur « trouver des voyageurs ».

Couchsurfing

Echange et entraide entre voyageurs

VOUS NE POUVEZ PAS ACCUEILLIR DE VOYAGEURS ?

Pas de panique, il est tout de même possible que vous fassiez partie de l’aventure CouchSurfing !

  • dans le statut d’hôte, vous pouvez choisir si vous pouvez accueillir des invités, si vous souhaitez faire des rencontres ou si vous n’acceptez pas d’invités. Et bien sûr vous pouvez changer le statut quand vous le souhaitez.
  • vous pouvez participer à des événements près de chez vous ou dans la ville que vous visitez: yoga, ballade, dîner, rencontre autour d’un verre, concert, cinéma, conversation en différentes langues, etc…
  • option « hangouts »: vous avez envie de sortir mais vous êtes seul(e) et vous souhaitez partager un moment, mettez votre statut à jour et sortez faire connaissance.
  • trouvez des groupes avec lesquels vous partagez des intérêts communs ou qui peuvent vous être utiles: covoiturage, musique, danse, wwoofing, cours de langue, hébergements de dernières minutes (last minute emergencies), vegan, etc….

Le site couchsurfing permet aussi de participer à des événements
et de se rencontrer entre couchsurfers grâce à l’option « hangouts »

SÉCURITÉ

Voici le site internet CouchSurfing. Une application mobile est bien sûr disponible sur Android Google Play et sur l‘App Store. Le site internet et l’application sont très sécurisés:

  • les commentaires écrits ne peuvent pas être effacés et donne un bon aperçu général du comportement de l’hôte et de l’état du logement
  • le statut membre vérifié: il permet aux voyageurs de s’assurer que l’hôte a prouvé son identité par le biais d’un paiement annuel (19 €), de son numéro de téléphone (un code est envoyé pour confirmer les coordonnées) et de son adresse postale (une carte postale sera envoyée avec un code à saisir sur son profil CouchSurfing qui confirmera bien qu’il habite à l’adresse indiquée puisque qu’il a reçu la carte). Ces renseignements restent bien sûr confidentiels et non visible sur le site, ils sont uniquement à destination de l’équipe du site.
  • l’hôte/le voyageur se présente à travers différents critères: les pays qu’il a visité ou dans lesquels il a vécu, la ou les langues parlée(s), les centres d’intérêt, les motivations qui l’a poussé à devenir CouchSurfer, les anecdotes de voyage, etc… Cette description permet à l’invité de découvrir un peu la personnalité et le mode de vie de l’hôte et l’hôte attire donc des voyageurs dans le même état d’esprit que lui (plutôt calme, plutôt festif, plutôt sportif, plutôt cuisto-gourmand, etc…).
  • les photos de la personnes et de ses voyages et rencontres
  • la description du domicile: photos de l’endroit où les invités dorment, règles de vie, etc.

 

De quoi vous rassurer et pouvoir commencer à vivre sereinement et activement votre expérience de CouchSurfer ! Voici tout de même quelques précautions à prendre: vraiment se fier aux commentaires laissés par les voyageurs déjà hébergés, parfois il y a eu malentendus entre l’hôte et l’invité (problème de communication ou autre) mais parfois l’accueil, l’état de l’appart ou tout simplement l’attention de l’hôte n’était pas correct… Après il y a de tout, il suffit juste de faire un minimum attention comme partout. J’adore le CouchSurfing, la seule chose que je peux lui reprocher, mais cela vient de la communauté grandissante et élargie, c’est parfois l’effet « site de rencontre », pourquoi pas mais je trouve cela dommage car le concept de base accès sur l’échange et l’entraide entre voyageurs est parfois un peu délaissé. Mais cette communauté de globe-trotters est vraiment chouette, respectueuse et tellement enrichissante qu’elle mérite d’être plus connue !couchsurfing

MON EXPÉRIENCE DE COUCHSURFING ET MES ANECDOTES

Je me suis inscrite en 2010 sur le site mais je n’ai commencé à pratiquer le CouchSurfing qu’en 2015 car mon logement ne me le permettait pas avant. J’aurais pu utiliser le site ou l’application en Australie mais je ne me souviens pas si l’application ne fonctionnait pas trop ou si je ne trouvais pas d’hôtes… J’ai donc accueilli mon premier invité en octobre 2015 pour un WE. Cela s’est très bien passé. La première fois on ne sait jamais trop à quoi s’attendre: c’est la découverte mais c’est excitant ! Avec Karl, on a partagé des repas (il m’avait ramené un bon vin rouge), je lui ai fait découvrir les quartiers et les monuments de Montpellier que j’apprécie, on a regardé des films, bref,  le WE est très vite passé ! Karl avait déjà accueilli chez lui, à Marseille des et il souhaitait cette fois-ci s’accorder un week-end découverte d’une ville et du CouchSurfing en tant qu’invité et non plus hôte. Et quand il est parti ça m’a fait bizarre, j’avais l’impression de dire au revoir à un ami que je connaissais bien ! Puis je me retrouvais seule chez moi ! Alors j’ai eu envie de recommencer et j’ai dû accueillir une dizaine d’invités en quelques mois ! J’ai adoré ! Tous très différents les uns des autres ! Et pour l’anecdote, j’ai revu Karl, mon premier invité, sur Paris lors d’un séjour. Maintenant il est à Londres, qui sait, peut-être que je monterai le voir un jour !

Communauté de globe-trotters respectueuse et enrichissante

couchsurfing

Ma pire expérience

elle n’a pas duré longtemps, je me suis rendue chez mon hôte après plus d’une heure de transport à Paris. Et là !  Quand je découvris l’appartement et la chambre c’était sale !!! Très sale ! Je pouvais pas mais j’ai pas réagit tout de suite de peur de vexer ou d’appréhender la réaction de l’hôte. Du coup j’ai posé mes affaires et je suis partie avec mon hôte qui m’a accompagné jusqu’au métro. Mais je ne pris pas le métro car « par chance » il y avait son coloc (car oui c’était une colocation). Je retrouvai ma route et je frappai à la porte de son appartement pour que le coloc m’ouvre ! Il ne répond pas… Je continue à frapper jusqu’à que je le fasse lever pour qu’il vienne m’ouvrir la porte. Et là, bah j’étais trop soulagée ! Excuse bidon (enfin à moitié bidon): « j’ai une amie qui peut me loger les prochaines nuits donc je vous remercie pour l’accueil mais je vais dormir et profiter d’elle car je l’ai pas vu depuis longtemps ». Le gars un peu étonné m’a dit ok et m’a dit qu’il ne savait même pas que je devais venir aujourd’hui et qu’il ne savait pas ce qu’était le CouchSurfing… Je lui expliquai (quand même) et partis ! Bon après ces minutes de petit stress, mon sac sur le dos, j’appelai mon amie Alice et je me rendis chez elle pour laisser mes affaires. Ouf ! Pourquoi je ne suis pas allée chez elle plus tôt car c’est assez loin de Paris en RER et qu’elle m’avait dit qu’elle ne pouvait pas me recevoir pour travaux ou autre je ne sais plus. Tout va bien, bon ça met un peu de piment dans mon séjour, c’est sûr qu’avec le CouchSurfing on ne s’ennuie pas !!

Mes meilleures expériences

J’adore accueillir quand je le peux et que j’ai un peu de temps chez moi et faire visiter Montpellier. Mais être invité c’est vraiment différent car on découvre encore plus, sur la ville, sur le mode de vie de la personne et sur la culture. Toutes mes expériences étaient belles mais je trouve ça mieux de les vivre plutôt que de toutes les raconter ! Surtout que chaque séjour est très différent l’un des autres ! J’ai toutefois été touchée par l’accueil de deux CouchSurfeuses dont j’étais leur première invitée à chacune d’elle ! J’avais publié un « public trip » ou « voyage à venir » et elles m’avaient proposé de me le loger si gentiment ! C’était à Paris et comme on le sait, les logements dans la capitale sont chers et petits, c’est donc avec beaucoup d’hospitalité qu’elles m’ont accueillies. J’ai passé une nuit chez l’une d’entre elles, Lydia et deux nuits chez Coumba.

couchsurfingcouchsurfing

 

Un matin avec mon sac sur le dos, Lydia m’a accueilli sur son lieu de travail pour que je puisse poser mon sac et être tranquille toute la journée. Je l’ai récupéré le soir à la sortie de son travail et nous sommes allées dansées et c’était chouette ! On a également pu partager sur la cuisine bio et sur le voyage. Merci Lydia, nouvelle globe-trotteuse 😉

Coumba m’a accueilli chaleureusement, elle a été très attentionnée pour que je me sente au mieux ! Elle m’a fait découvrir la Recyclerie  qui est un endroit formidable, convivial et chaleureux ! J’y retournerai, en plus maintenant il y a des plats végétariens et végétaliens ! Chouette ! On s’est également promené au bord du canal Saint-Martin, c’était très agréable. Merci Coumba pour toutes tes attentions !

couchsurfing couchsurfing

 

 

 

 

 

 

 

 

  • J’ai pu apprendre sur la culture locale de mes invités: Argentine, Australie, Chine, Italien, Russie, etc…
  • J’ai découvert et appris des recettes traditionnelles de leur pays: pâtes (sans gluten) à l’italienne, makis et raviolis chinois vapeur, etc…
  • j’ai pu philosopher sur des sujets divers et variés
  • lors de mon séjour à Paris pour des salons alimentaires – Veggie World et Go Healthy -, j’ai dormi chez 5 CouchSurfers en 10 nuits ! Je bougeais tous les 2 jours. J’ai pu sortir danser, découvrir des lieux insolites, marcher au bord des quais de Seine, partager des repas végé, parler de tout et de rien. Puis souvent à Paris, les appartements sont petits donc je dormais dans la même pièce que l’hôte mais ça n’est pas dérangeant (sauf quand le matelas se dégonfle en milieu de nuit ! haha).

Alors, vivez, partagez, répandez votre bonne humeur, dansez, riez et prêtez votre canap’ 😉
Et si vous aussi vous êtes adeptes du CouchSurfing, partagez vos expériences et pour ceux qui ne connaissaient pas, j’espère vous avoir donné envie de vous inscrire (c’est gratuit et pour devenir membre vérifié c’est 19 € par an).

~ N’hésitez pas à laisser un commentaire sur vos expériences de couchsurfing
ou bien à poser vos questions ! ~

couchsurfing

Merci pour le partage ! 🙂

Vous pourriez également aimer

3 Commentaires

  • Répondre
    2 semaines à explorer l'Irlande en sac à dos | Cuisine naturelle
    18/07/2019 at 21:21

    […] pas très commune mais n’est pas non plus à ignorer. J’ai écrit un article sur le couchsurfing avec des conseils et mon témoignage. Je pratique ce mode de voyager (dormir chez l’habitant) et de vivre (accueillir les […]

  • Répondre
    {Irlande} Où manger sans gluten et vegan ? | Cuisine naturelle
    05/07/2019 at 17:42

    […] suis bien sentie le peu de temps que j’y suis restée et j’ai fait de belles rencontres (hang-out avec les couchsurfers). Bref, je m’y suis bien amusée J’y ai très bien mangé aussi […]

  • Répondre
    Gilles Lartigot: éveil des consciences dans une société toxique | Cuisine naturelle
    14/04/2019 at 19:04

    […] culturelles et écologiques, à des événements locaux, à des rencontres entre citoyens du monde (Couchsurfing, apéro voyageurs), etc… C’est ainsi que je peux me distraire tout en […]

  • Laisser un commentaire