Accueil » Bourguignon sans viande aux champignons et protéines de soja

Bourguignon sans viande aux champignons et protéines de soja

Pourquoi végétaliser les recettes traditionnelles françaises ?

Les recettes traditionnelles françaises sont très souvent avec des produits d’origine animale. Par exemple des recettes avec de la viande comme dans le fameux bœuf bourguignon, la blanquette de veau, le cassoulet, le pot-au-feu ou encore l’inconcevable foie gras… On retrouve dans le patrimoine français aussi, notamment sur les côtes méditerranéennes et atlantiques des plats à base de poissons et de crustacés comme la pissaladière, les moules marinières, la bouillabaisse, etc…

J’ai d’abord arrêté les produits laitiers en 2011 puis le gluten en 2012. Puis, j’ai supprimé de mon alimentation le poisson en 2014 et la viande en 2016. Enfin, je ne mange quasiment plus d’œufs depuis cette année 2020 car je ne les digère pas bien et je n’aime pas vraiment le goût non plus… Pas facile tout ça ! Et pourtant, je mange beaucoup plus varié qu’auparavant car je fais un travail de recherche pour diversifier mes plats ! Une grande partie de mon travail est de créer des recettes que j’aime en “sans” ou de m’inspirer de recettes déjà créées. Comme ici, je me suis inspirée de la recette de La fée Stéphanie: les champignons à la bourguignonne. Enfin, j’aime bien partir d’une recette traditionnelle avec gluten et avec lait et créer une toute nouvelle recette inédite ! C’est là où je m’amuse le plus dans mon travail de création !

Ingrédients pour faire cuisiner un bourguignon sans viande avec des champignons, des pommes de terre, des carottes, de l'oignon

Si vous souhaitez que je vous accompagne dans votre changement d’alimentation sans gluten, sans lait animal voire sans viande ni oeuf, je propose des séances de coaching en ligne ! Je sais que c’est compliqué de démarrer une alimentation “sans”, je suis passée par là et je suis prête à vous aider ! Cliquez sur ce lien pour les réservations.

Végétaliser les recettes, c’est trouver une ou des alternatives savoureuses pour ne pas utiliser des aliments d’origine animal. C’est à dire, remplacer la viande, le poisson, les œufs, le miel et les produits laitiers: beurre, crème, lait, fromage. Pourquoi causer de la souffrance animale si l’on a à notre disposition de nombreuses alternatives saines et savoureuses. Des aliments de notre quotidien, notamment riches en protéines comme le soja, les légumineuses, les graines germées, les algues, les oléagineux sont parfaits pour végétaliser nos plats !

De quels aliments est composé un bourguignon vegan et sans gluten ?

Jean-Philippe Cyr nous propose un bourguignon sans viande avec des champignons. Sébastien kardinal revisite le bœuf bourguignon avec du Seitan tout comme Eva les petits plats dans sa vidéo.
Ici, je me suis inspirée de la recette de La fée Stéphanie comme cité plus haut: les champignons à la Bourguignonne. Bien sûr j’ai adapté à ma façon la quantité des ingrédients. Je n’ai pas mis de cèpes ni de tofu fumé mais des protéines de soja texturés (sous forme déshydratées).

Sinon, la composition reste sensiblement la même avec des carottes, de l’oignon, du vin rouge… J’ai rajouté des pommes de terre également mais vous pouvez très bien ne pas en ajouter et faire cuire des pâtes sans gluten à côté par exemple. Dans mon adaptation, j’ai rajouté des carrés futés, carrés de légumes à cuisiner, qui remplacent aisément les cubes bouillon. Leur composition est très simple, saine et savoureuse. Ici, j’ai utilisé les carrés bio tomate, thym et céleri. Enfin, j’ai bien sûr rajouté des herbes aromatiques: du thym frais de mon jardin et du laurier sauce du jardin de mes parents.

Bourguignon sans viande aux champignons et protéines de soja

Recipe by CarolineCourse: Plats salésCuisine: FrançaiseDifficulty: Intermédiaire
Portions

4

personnes
Temps de préparation

15

minutes
Temps de cuisson

1

hour 
Total time

1

hour 

15

minutes

Recette de Bourguignon sans viande aux champignons de Paris et protéines de soja texturées.

Ingredients

  • 250 g de champignons de Paris (une dizaine)

  • 550 g de carottes (4 à 5 carottes)

  • 150 g d’oignon (1 gros ou 2 moyens)

  • 80 g de protéines de soja texturées sèches

  • 100 g de pommes de terre

  • 6 carrés futés bio tomate, thym et céleri

  • 2 gousses d’ail moyennes

  • thym et feuilles laurier sauce

  • 4 cuillères à soupe de fécule (arrow root ici)

  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive

  • 4 cuillères à soupe de purée de tomate

  • 1 cuillère à café rase de paprika fumé Aromandise (optionnel)

  • 50 cl d’eau filtrée

  • 50 cl de vin rouge (Bourgogne, vallée du Rhône, Pinot noir…)

Préparation

  • Préparer son plan de travail avec tous les ingrédients ainsi que sa planche à découper, son couteau et un faitout avec couvercle pour la cuisson.champignons, pommes de terre, carottes, protéines de soja et vin rouge
  • Dans un bol, ajouter les protéines de soja à réhydrater pendant 10 minutes dans de l’eau bouillante en recouvrant d’un couvercle.
  • Peler et laver les carottes et les pommes de terre. Couper en fines rondelles les carottes (j’utilise une mandoline) et en petits quartiers homogènes les pommes de terre. Emincer les oignons. Nettoyer les champignons sans les laver et les couper également.
  • Dans un faitout, faire revenir l’oignon et les champignons dans de l’huile d’olive.
  • Dans un bol, mélanger la fécule avec l’huile d’olive et rajouter la préparation obtenue dans le faitout en arrosant du vin, de l’eau puis de la purée de tomate. Bien remuer le tout.
  • Ajouter les protéines de soja réhydratées, les carottes, les pommes de terre, le thym, les feuilles de laurier sauce, les carrés futés, l’ail écrasé grossièrement et le paprika fumé en poudre. carrés futés, bourguignon dans un faitout
  • Bien mélanger le tout à nouveau, couvrir, baisser à feu moyen (6 à l’induction) et laisser mijoter pendant 1 heure en surveillant la cuisson afin que la préparation n’accroche pas. Rectifier la sauce au besoin en rajoutant un peu d’eau et/ou de fécule. Je précise tout de même que la fécule est un ingrédient que l’on rajoute à froid mais il m’arrive de le rajouter à chaud, cependant, cela forme des grumeaux.
  • Après une heure de cuisson, goûter pour vérifier que tous les légumes soient cuits et fondants. Déguster ! Au besoin, ce plat se congèle aisément une fois refroidi.

Notes

  • La recette de Bourguignon végétal se décongèle très bien dans la soupière céramique du Vitaliseur de Marion.
Assiette de bourguignon végétal avec carottes et protéines de soja

Epingler la recette sur Pinterest !

Pinterest bourguignon végétal sans gluten carottes protéines de soja

Découvrez mon premier e-book de recettes inédites ! Sans gluten, sans lait, sans œuf !

Merci pour le partage ! 🙂

4 commentaires

  1. Bonsoir, notre fille est végane et je vais faire ce plat mardi pour sa venue. Vous ne précisez pas dans la recette quand introduire les protéines de soja : je pense que c’est en même temps que les légumes, n’est-ce-pas ? Merci pour votre réponse.

    • Bonsoir, très belle idée de repas gourmand pour votre fille ! Effectivement, j’ai oublié de le mentionner mais c’est bien en même temps que les légumes. Je vous conseille vivement les grosses protéines de soja. Je vous remercie de me l’avoir fait remarquer, j’ai mis à jour la recette ! Très beau WE !
      Caroline

  2. Hello Caroline,

    Ça a l’air vraiment délicieux.

    Ma grand-mère cuisinait souvent du bœuf bourguignon quand j’étais petite et j’adorais ça !

    Il faudra que j’essaye de faire cette recette végétale 😉

    Bises,
    Justine

    • Bonsoir Justine !
      Merci pour ton commentaire ! C’est un régal ! L’important aussi est de cuisiner avec des ingrédients de qualité ! Je te conseille donc les protéines de soja entières de la marque Celnat que je viens de découvrir ce soir, ça ira parfaitement avec ce Bourguignon végétal ! C’est tellement agréable de se souvenir de plats d’enfance que l’on aimait beaucoup et de pouvoir les revisiter à notre façon aujourd’hui !
      Belle soirée à toi Justine, à tout bientôt !

Ecrire un commentaire