Accueil » Visa vacances travail Australie 2013

Visa vacances travail Australie 2013

☆ L’Australie, une terre d’accueil,
d’abondance et de bienveillance ☆

En ce matin du 17 septembre 2013, je débutai un voyage qui changea ma vie ou plutôt qui la bouleversa dans le bon sens du terme: l’Australie en visa vacances travail ! Je pris conscience, je m’éveilla et m’émerveilla tout simplement devant autant de bienveillance, de gratitude et de beauté de la faune et de la flore. La vie m’a amené vers des endroits de paix au fur et à mesure de mon périple qui était improvisé au jour le jour et ça, ça fait un bien fou !  J’ai largement préféré le calme de la nature au stress des villes.

Australie

Pourquoi ai-je choisi ce voyage ? Pourquoi partir loin et en Australie ? Qu’avais-je en tête en partant si loin ? Qu’ai-je appris ? Quels sont mes meilleurs souvenirs ? Quels sont mes plus belles rencontres ? Quel est le lieu qui m’a le plus fait vibrer ? Quelle a été ma pire mésaventure ? Ai-je amélioré mon anglais ? Qu’ai-je fais pendant ces 4 mois ? Comment j’ai géré mon syndrome de fatigue chronique au quotidien ? Comment ai-je fait pour m’alimenter sans gluten et sans lait ?

Australie

Vivre ces 4 mois en Australie m’ont permis de beaucoup apprendre sur moi-même, de prendre de la distance avec mon entourage pour mieux me retrouver, apprendre qui j’étais et qui je voulais être. Un long voyage comme celui-ci n’est pas anodin, c’est le frisson de l’aventure qui nous attend !

Vivre au jour le jour, sans se préoccuper du lendemain, il n’y a rien de tel !

Australie

Aller de rencontres en rencontres, découvrir des espèces animales dont je ne me doutais même pas de l’existence, partager le quotidien de communautés hippies, ramasser des oignons la nuit dans un endroit à plus de 800 km de la côte avec des bestioles bizarres autour, etc… Je n’y ai rien fait d’exceptionnel en soi comme la plongée sous-marine dans la barrière de corail par exemple mais ce sont les paysages, la culture, la faune et la flore qui ont rendus mon voyage exceptionnellement beau et inoubliable ! Car je n’ai pas voulu faire typiquement ma touriste avec des activités qui ont certes l’air chouette mais qui nécessite un budget conséquent ou bien des activités simple comme aller dans un parc et caresser les kangourous et se prendre en photo avec eux. J’ai préféré la simplicité et surtout l’authenticité.

Ce sont les paysages, la culture, la faune et la flore qui ont rendus mon voyage exceptionnellement beau et inoubliable !

Australie

Mon expérience enrichissante du HelpX

C’est ainsi que j’ai opté pour une majeure partie de mon séjour pour du helpX (help exchange). Il s’agit d’un échange de services au sein de particuliers, de fermes, d’auberges de jeunesse, etc… Le helper travaille pour l’hôte quelques heures (en moyenne 4h) dans la journée et en contrepartie le helper est nourri, logé et blanchi durant son séjour.

Australie

Durant mon 1er séjour en HelpX qui dura 3 semaines, ce qui est très long, nous avions eu entre autre, pour mission Romain (l’autre helper) et moi-même de poser ce panneau, réalisé par une autre helper, sur le bord de la route. Le but étant de sensibiliser les conducteurs pour qu’ils roulent moins vite afin de ne plus écraser de koalas. En effet, les koalas sont de moins en moins nombreux car en plus d’être écrasés par des chauffeurs inconscients, ils sont victimes d’attaques d’autres animaux ou encore menacés par la déforestation.

Durant son séjour en Helpx, l’hôte ne paye donc pas le helper mais l’accueille et le considère pendant son séjour comme membre de la famille. Le helper vit avec et comme les locaux et apprend tout un tas de choses en partageant le quotidien de la famille: ses activités, ses sorties, ses repas, etc… L’immersion totale c’est parfait pour découvrir un pays et une culture !

Mes différentes (très différentes !) missions de HelpX

J’ai réalisé 4 “missions” dans des endroits complètement différents à chaque fois:

  • une famille appartenant à une communauté de hippies (Dunoon – New South Wales): nous étions 4 à aider à la construction d’un mur en pierre en bas de leur maison mais nous aidions également à la cuisine, au désherbage (weeding) qui est une pratique que je faisais tout le temps en Australie. Ça m’a vraiment interpellé ! Tout le temps le weeding haha !
  • une grande ferme avec des chevaux, des vaches et des veaux,etc (Nowendoc – New South Wales): Nous étions 3 et nous aidions à rassembler les vaches et les veaux mais je n’ai pas fait grand chose à vrai dire (à part sauver un veau de la noyade !!) je n’y suis restée que 3 jours en fait à cause de l’isolement du terrain !
  • une école de percussions (Gosford – New South Wales): j’aidais à la préparation de repas, au nettoyage des chambres des artistes, à tenir la buvette lors des concerts, à tenir l’accueil lors de manifestations caritatives, etc… Et tout ça en 10 jours !
  • une auberge de jeunesse (Bellingen – New South Wales): je faisais 1 heure de nettoyage par jour (seulement !) et en contrepartie je ne payais pas l’hébergement mais je payais ma nourriture. J’y ai passé un beau Noël ! <3

Je reviendrais bien plus en détails sur ces 4 belles aventures complètement différentes et vraiment très enrichissantes !! Certaines bien plus courtes que d’autres, mais pour le savoir rendez-vous ici !

Australie

BYRON BAY

Le lieu où je me suis sentie le mieux, le plus en paix et dans lequel je suis d’ailleurs revenue à 3 reprises, est incontestablement BYRON BAY !! C’est une petite ville hyper détendue, avec de superbes belles ondes positives bordée par l’océan. La vie y est cool, comme les gens, locaux et touristes. Je me souviendrais du moment où j’ai pu partager un plaisir simple {pizza et vin} avec une belle personne sur la plage devant le coucher du soleil, un moment de partage, de calme et de plénitude devant ce magnifique océan. J’ai une grosse pensée pour toi Kévin que je connaissais peu mais avec lequel je m’étais sentie très à l’aise, avec toi on pouvait parler de tout, on s’est recroisé en France mais tu as décidé de t’en aller dans un endroit qui te semble meilleur, alors j’espère que tu as trouvé la paix là où tu es. Merci pour ces bons moments de partage.

Australie

Australie

 

 

 

 

 

 

Mon arrivée à Brisbane

En contraste avec la belle nature, j’ai pu tout de même apprécier Brisbane et le backpack (auberge de jeunesse) du Bunk Backpacker où j’ai pu débuter en fête mon aventure (la tempête avant le calme, haha). C’est le premier endroit dans lequel je me suis rendue en arrivant en Australie: Brisbane, j’y suis restée peut être 2 semaines, le temps de visiter la ville et de faire mes démarches:

Mes premières démarches obligatoires

  • ouvrir un compte bancaire (Westpac pour ma part)
  • obtenir un TFN (tax file number): obligatoire pour travailler en Australie
  • avoir un forfait téléphonique (Boost Mobile pour ma part)

Démarches à faire AVANT de partir en Australie

  • obtenir le visa vacances travail (WHV) en 2013 j’ai obtenu le mien en ligne en moins de 24h !!
  • avoir au moins 3000 dollars sur le compte
  • souscrire à une assurance santé (j’avais opté pour Chapka assurances)
  • avoir un passeport encore valide
  • avoir acheter ses billets d’avion (j’avais acheté un A/R avec la date du retour ouverte bien sûr)

Australie

Astuces pour bien vivre son séjour

  • le site Gumtree est super pour trouver notamment des compagnons de route, des partenaires de roadtrip ici pour acheter ou vendre un van mais aussi pour trouver des annonces de travail. C’est dans le même type que “le bon coin” en France mais plus approprié aux backpackers qui voyagent.
  • les agences Peter Pan proposent d’aider pour la création du CV et pour la recherche d’emploi mais propose également plein de choix d’activités avec des forfaits: saut en parachutes, plongée sous-marine, circuits organisés comme la visite de l’Uluru (Ayers Rock), etc… On trouve ces agences dans les villes principales en Australie surtout dans celles de la côte Est.
  • Comme le HelpX cité ci-dessus, il existe le wwoofing, c’est le même principe basé sur l’échange de travail bénévole en contrepartie d’être nourri, logé et blanchi mais à la différence que le wwoofing se passe uniquement dans des fermes bio.

Merci pour le partage ! 🙂

Tags

Ecrire un commentaire